Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 21 au 27 novembre 2012

 visuel_TDV2012web-220x314.jpg

SELECTION 2012

Après les espoirs populaires des soulèvements du monde arabe, c'est le retour de la difficulté de vivre, de gouverner, de construire dans ces pays... En France, en Europe comme ailleurs, nulle illusion quant aux lendemains qui suivent et s'avèrent toujours plus complexes. Comment saisir cette complexité, comment aller dans des lieux auxquels personne ne s'intéresse, comment voir différemment nos propres questions ? Le documentaire de création s'attache à aiguiser notre regard. La compétition du festival avec une soixantaine de films s'y consacrera pendant cette semaine.

 

Quelques films hors frontière

Récits de Fukushima d'Alain Le Halleux, au Japon, tout laisse à penser que la vie ordinaire a repris au lendemain de la catastrophe. Maus quel lendemain? Huit films courts pour dire la colère des Japonais. A l'origine web documentaire, ce film prouve que les nouveaux moyens de diffusion peuvent nourrir la création documentaire.

Entre les plans d'avenir du gouvernement ukrainien et les boyaux obscurs où rampent les hommes, Le jour du mineur de Gaël Mocaer montre que la réalité dépend du point d'où on la regarde.

Le thé ou l'électricité de Jérôme Le Maine, dans un village marocain du Haut Atlas, où l'hiver on se prête des chaussettes pour sortir. L'électricité n'est pas encore arrivée. Viendra-t-elle et à quel prix ?

Pygmées de la route de Marie Devuyst et Alain Lemaître. Ils sont aussi au bord de la modernité, bien en peine d'évaluer ce qu'ils y gagnent.

La vie n'est pas immobile d'Alassane Diago. Pour ces Sénégalaises, s'associer, créer un jardin est une réponse face à l'immobilisme des hommes. Le réalisateur, ici, se sert de sa caméra pour faire avancer le débat dans le village.

 

Un regard sur la Chine

Des documentaires inédits en France, présentés au BIFF (Beijing Independant Film Festival) de Pékin. People's park de Libbie Dina Cohn et John Paul Sniadecki et E Cha de Xierong SHI, deux films exceptionnels sur une Chine si complexe et inattendue.

Regards proches

De beaux portraits: Eve Duchemin, dans L'âge adulte s'attache à une jeune femme, danseuse dans un bar de nuit et future étudiante. Xavier Champagnac avec Johnny, le chanteur ouvrier explore, avec tendresse lui aussi, la vie de ce sosie de la star et du milieu ouvrier qui l'entoure.

La traversée d'Elisabeth Leuvrey raconte la liberté des espaces de passage, de trajet et de plaisir d'une parole partagée.

Inquiétant, Nos fiançailles de Chloé Mahieu et Lila Pinell, évoque le nouvel intégrisme des jeunes catholiques. Un village sans dimanche de Corinne Jacob et Philippe Baron contrebalance cela avec humour et fait le récit d'une guerre villageoise pour la laïcité.

Tag(s) : #Festivals

Partager cet article

Repost 0