Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 15 au 21 octobre 2012

 

PROGRAMMATION DU FESTIVAL LUMIERE 2012

 

Prix Lumière 2012 KEN LOACH

"Cathy Come Home" 1969, 1h15, film BBC

"Kes" 1969, 1h50

"Raining Stones" 1993, 1h30

"Ladybird" 1994, 1h42

"Land and Freedom" 1995, 1h45

"Carla's Song" 1996, 2h07

"My Name is Joe" 1998, 1h45

"The Navigators" 2001, 1h36

"Sweet Sixteen" 2002, 1h46

"Le Vent se lève" 2006, 2h04

"It's a Free World" 2007, 1h36

"Route Irish" 2010, 1h49

Kes sera présenté dans la nouvelle copie restaurée Park Circus. Des documentaires sur Ken Loach seront montrés dont un film inédit Cinéastes et cinéma - Ken Loach's Worlds de Richard Bean (2012, 52min).

 

La Gloire de Vittorio De Sica

En quelques grands films (Sciuscia, Le Voleur de bicyclette, Miracle à Milan, Umberto D, etc) Vittorio De Sica (1901-1974) incarna longtemps la quintessence du cinéma d'auteur traditionnel, capable d'émouvoir les foules autant que d'être l'objet de débats des ciné-clubs et des revues. Mais depuis trois décennies, plus rien ou presque. Dépassé par le quintet dominant Rossellini-Fellini-Antonioni-Pasolini-Visconti, De Sica a disparu des écrans: le moment est le bienvenu pour revenir sur une oeuvre qui a compté. Une rétrospective animée par Gianluca Farinelli, directeur du festival Cinema Ritrovato de Bologne (Italie) et de Jean Gili, directeur artistique du Festival du cinéma italien d'Annecy.

"Sciuscia" 1946, 1h33, copie restaurée par l'Associazione Amici di Vittorio De Sica / Cinecitta Instituto-Luce

"Le Voleur de bicyclette" 1948, 1h33, copie restaurée (Artédis)

"Umberto D." 1952, 1h31

"L'Or de Naples" 1954, 2h15

"La Ciociara" 1960, 1h41

"Mariage à l'italienne" 1964, 1h44

"Un monde nouveau" 1966, 1h23

"Una breve vacanza" 1973, 1h52, inédit en France

Sera également projeté en ciné-concert La compagnia dei matti, film muet de Mario Almirante (1928, 2h15), dans lequel joue le jeune De Sica (copie restaurée par la Cineteca di Milano).

 

Au plaisir de Max Ophuls

Au moment où le cinéma se conjugue au numérique et aux petites caméras, le détour par le plus élégant des metteurs en scène s'impore: Max Ophuls ou le coeur du classicisme de l'avant et de l'après-guerre. L'exploration de cette oeuvre à la fois singulière et somptueuse se fera en copies 35mm rarissimes ou en copies restaurées (offertes entre autres par Gaumont: Le Plaisir, Madame de et La Rabbia : Lettre d'une inconnue), voici une rétrospective dont l'un des parrains est l'historien du cinéma Raymond Chirat.

"La Fiancée vendue" 1932, 1h17

"La signora di tutti" 1934, 1h29

"Comédie de l'argent" 1936, 1h21, copie restaurée par le EYE Film Institute (Amsterdam)

"La Tendre ennemie" 1940, 1h10, copie unique 35mm Gaumont

"Le Roman de Werther" 1938, 1h25

"Sans lendemain" 1940, 1h22, copie unique 35mm Gaumont

"Lettre d'une inconnue" 1948, 1h27

"Caught" 1949, 1h28, copie restaurée par la société La Rabbia

"Les Désemparés" 1949, 1h19

"La Ronde" 1950, 1h35

"Le Plaisir" 1952, 1h33, copie restaurée Gaumont

"Madame de..." 1953, 1h40, copie restaurée Gaumont

"Lola Montès" 1955, 1h55, copie restaurée par la Cinémathèque française grâce à la Fondation Thomson pour le Patrimoine du Cinéma et de la Télévision et avec le soutien du Fonds Culturel Franco Américain

 

"Dino!", souvenir de Dean Martin

Mort en 1995, Dean Martin n'a pas vraiment connu de purgatoire. Acteur ou chanteur, inventeur de la "cool attitude" au cinéma, membre parmanent du légendaire "Rat Pack", la trace est prégnante. Pourtant, "Dino" (titre de la biographie que lui a consacré l'écrivain Nick Tosches - le sous-titre est également parlant: La belle vie dans la sale industrie du rêve) n'est que rarement honoré par les académies cinéphiles, pour ne pas dire jamais. Voici l'hommage du festival Lumière, avec les projections de Rio Bravo de Hawks, Comme un torrent de Minnelli ou Embrasse-moi Idiot de Billy Wilder, ainsi que Ocean's Eleven de Lewis Milestone. Rétrospective animée par Laurent Gerra, grand admirateur de l'acteur-chanteur.

"Comme un torrent" de Vincente Minnelli (1958, 2h17)

"Rio Bravo" de Howard Hawks (1959, 2h21) copie restaurée Warner & Park Circus

"Ocean's Eleven" de Lewis Milestone (1960, 1h59) copie unique 35mm

"Embrasse-moi, idiot" de Billy Wilder (1964, 2h05)

 

Baby Cart, une saga japonaise (1972-1974)

Japon, 1972. Le film de sabre se meurt mais Kenji Misumi, né en 1921, signataire de la saga Zatoichi le masseur aveugle dans les années soixante, persiste et réalise Baby Cart. C'est l'aboutissement de son oeuvre, mais aussi le chant du cygne d'un genre qui va disparaître. Les aventures du samouraï Itto Ogami, grand décapiteur du Shogun, errant sur les routes de la vengeance en compagnie de son fils, le petit Daïgoro, au landau truffé de lames acérées et autres pièges mortels, font le sel de cette saga qui s'étend sur six longs métrages, adaptés de la bande dessinée de Kazuo Koike, dessinée par Goseki Kojima.

"Baby Cart 1: Le Sabre de la vengeance" de Kenji Misumi (1972, 1h23)

"Baby Cart 2: L'Enfant massacre" de Kenji Misumi (1972, 1h21)

"Baby Cart 3: Dans la terre de l'ombre" de Kenji Misumi (1972, 1h29)

"Baby Cart 4: L'Ame d'un père, le coeur d'un fils" de Buichi Sait (1972, 1h21)

"Baby Cart 5: Le Territoire des démons" de Kenji Misumi (1973, 1h29)

"Baby Cart 6: Le Paradis blanc de l'enfer" de Yoshiyuki Koruda (1974, 1h24)

Les films seront projetés en 35mm - distribution Wild Side.

 

Les Grandes projections

Films monstres, oeuvres pierre-de-touche, voici les grandes restaurations de l'année 2012 présentées pour la plupart en exclusivité.

"Il était une fois en Amérique" de Sergio Leone (1984, 4h13), version longue et restaurée par la Cinémathèque de Bologne / L'Immagine Ritrovata et la Film Foundation de New York, et présentée par Carlotta.

"Les Dents de la mer" de Steven Spielberg (1975, 2h04), copie restaurée par Universal et Steven Spielberg dans le cadre de la célébration des 100 ans du Studio.

"Tess" de Roman Polanski (1979, 2h51), copie restaurée par Pathé.

 

Sur le cinéma, en avant-premières et en présence des réalisateurs

"The Story of Film: An Odyssey" de Mark Cousins (2011, 15 épisodes de 1h02) - avant-première française avant sortie télé et DVD

"Final Cut - Mesdames & Messieurs" de György Palfi (2012, 1h24) - présenté en clôture de Cannes Classics 2012

 

Les artistes présents au festival Lumière

C'est le principe du festival Lumière: les artistes (réalisateurs, comédiens, musiciens, écrivains, etc.) sont là pour rendre hommage au travail des autres, montrant ainsi combien la présence des créateurs était précieuse pour relancer l'idée d'un amour du cinéma partagé avec le public en six jours et 200 projections. Ainsi, l'édition de Lumière 2012 se caractérisera, comme chaque année, par la présence d'une forte délégation de cinéastes, de comédiens et de professionnels. La plupart seront présents pour participer au festival comme spectateurs, pour voir des films, pour les présenter.

D'autres seront là afin de recevoir l'hommage explicite de la ville natale du Cinématographe Lumière. Parmi eux, plusieurs figures extraordinaires de l'histoire du cinéma mondial.

- Jacqueline Bisset

"Bullitt" de Peter Yates (1968, 1h53)

"La Nuit américaine" de François Truffaut (1973, 1h55)

"Le Magnifique" de Philippe de Broca (1973, 1h30), copie restaurée par StudioCanal

- Max von Sydow (il donnera une leçon d'acteur, présentera des films et recevra la légion d'honneur)

"Le Septième sceau" de Ingmar Bergman (1957, 1h36), projection au cours de laquelle StudioCanal annoncera le Projet Bergman pour 2013

"La Mort en direct" de Bertrand Tavernier (1980, 2h08), copie restaurée présentée en avant-première

- Lalo Schifrin

"Bandes originales: Lalo Schifrin" de Pascale Cuenot (2012, 53min), présenté en avant-première mondiale

"Bullitt" de Peter Yates (1968, 1h53)

- Agnès Varda

"Cléo de 5 à 7" de Agnès Varda (1962, 1h30), copie restaurée par les Archives du Film du CNC

"Documenteur" de Agnès Varda (1981, 1h03), copie restaurée par Ciné-Tamaris

-Andrei Konchalovsky

"Runaway Train" de Andrai Konchalovsky (1985, 1h51), copie restaurée

"La Maison de fous" de Andrei Konchalovsky (2002, 1h44)

- Tim Roth

Ressortie en copie neuve de Little Odessa de James Gray (1994, 1h38)

- Nicolas Winding Refn

Il présentera un auteur rare: Andy Milligan et ses films Nightbirds (1970, 1h18) et Vapors (1965, 32min), copies inédites British Film Institute

 

Nuit Musique et cinéma

Avec Thomas Sotinel, auteur de Rock et cinéma (La Martinière), une nuit à la Halle Tony Garnier en 4 films, un dortoir, des extraits de concert et un petit déjeuner au petit matin. Sera projetés entre autres une copie inédite de Quatre garçons dans le vent de Richard Lester (1964).

 

Moments d'histoire

Genèse d'un chef-d'oeuvre: La Nuit du chasseur de Charles Laughton

Unique film réalisé par le comédien anglais Charles Laughton, La Nuit du chasseur est une oeuvre inclassable dans l'histoire du cinéma et inclassée par les spécialistes et les critiques. Wild Side, formidable éditeur DVD & Blu-ray auquel le festival Lumière a rendu hommage en 2010, sortira à l'automne, sous l'impulsion de Manuel Chiche, un coffret-événement autour de La Nuit du chasseur. Avec plusieurs éléments documentaires de grande qualité (raretés, scènes coupées, etc.), un livre de l'historien Philippe Garnier, et la copie du film restaurée en numérique HD et disponible en DVD comme en blu-ray, ce coffret marquera à n'en pas douter l'année des cinéphiles.

"La Nuit du chasseur" de Charles Laughton (1955, 1h33), en copie restaurée par Criterion Collection - New York

"Charles Laughton dirige la Nuit du chasseur: l'histoire d'une épopée" de Robert Gitt (2002, 2h41), inédit en France

 

Pour revenir sur Renoir

En octobre prochain, on trouvera en librairie la biographie de Jean Renoir du critique-écrivain Pascal Mérigeau. (Flammarion). Ses recherches avaient été encouragées par le Prix Raymond Chirat (et une bourse allant de pair) lors de la deuxième édition du festival Lumière. Depuis les cinéphiles attendent cet opus magnum de Mérigeau (journaliste au Nouvel Observateur, auteur de plusieurs biographies dont celles de Maurice Pialat et Joseph Mankiewicz) sur le plus célèbre des cinéastes français.

Fin 2012 - début 2013, sortira sur les écrans le film de Gilles Bourdos, Renoir, présenté au dernier Festival de Cannes. Renoir évoque l'été 1915 lorsque Auguste Renoir, au crépuscule de sa vie, accueille son fils Jean, blessé, de retour de la guerre. Entre les deux se trouve une jeune modèle, dont la beauté sauvage et rayonnante donne au vieux peintre ses dernières émotions. Malgré l'opposition ronchonne de ce dernier, Andrée séduira le fils et deviendra son épouse puis, quand il deviendra cinéaste, sa première actrice sous le nom de Catherine Hessling.

En présence de Gilles Bourdos pour le film Renoir et de Pascal Mérigeau (Prix Raymond Chirat 2010) pour le livre Jean Renoir (Flammarion), et avec trois films de Renoir restaurés.

"Renoir" de Gilles Bourdos (2012, 1h51), avant-première

"Sur un air de Charleston" de Jean Renoir (1927, 17min), copie sauvegardée Cinémathèque française

"La Règle du jeu" de Jean Renoir (1939, 1h46), copie restaurée Les Grands Films Classiques

"Le Carrosse d'or" de Jean Renoir (1952, 1h43), copie restaurée par TF1 DA, présentée par Les Acacias

 

Mario Ruspoli, prince des baleines et autres raretés

Copies restaurées par Florence Dauman et la Cinémathèque de Bologne / L'Immagine Ritrovata

"Regard sur la folie" de Mario Ruspoli (1961, 41min)

"Les Inconnus de la terre" de Mario Ruspoli (1961, 35min)

"Mario Ruspoli, prince des baleines et autres raretés" de Florence Dauman (2011, 1h16)

 

Du muet au parlant: Charles Brabin (1883-1957)

"Charles Brabin n'a jamais figuré, au mieux, qu'en note de bas de page des histoires du cinéma, comme l'homme qui fut renvoyé du désastreux tournage italien de Ben Hur en 1924. Cet aperçu de son oeuvre en quelques films devrait répondre à la question qu'on ne pose jamais: pourquoi s'était-il vu confier un travail aussi ardu et prestigieux ? Brabin dans les années 20 avait une réputation presque égale à celle de Rex Ingram ou de Maurice Tourneur..." Philippe Garnier

Programme animé par Philippe Garnier qui publiera à cette occasion "Passera pas Ben Hur - Vie et oeuvre de Charles Brabin" (édition du festival Lumière)

"Blind Wives" de Charles Brabin (1920, 1h41), copie unique inédite

"La Vallée des géants" de Charles Brabin (1927, 1h08), copie restaurée par UCLA Film and Television Archive

"Sporting Blood" de Charles Brabin (1931, 1h21)

"The Beast of the City" de Charles Brabin (1932, 1h26), copie unique Warner Burbank

 

Sublimes moments du muet - Ciné-concerts 2012

A l'Auditorium de Lyon

"Loulou" de Georg Wilhelm Pabst (1929, 2h32), copie restaurée de la Deutsche Kinemathek de Berlin, avec l'Orchestre national de Lyon dirigé par Timothy Brock

Rescue the Hitchcock 9: le projet Hitchcock

"The Pleasure Garden" de Alfred Hitchcock (1925, 1h16), copie restaurée par le British Film Institute Londres. Film extrait de la série en cours de restauration de neuf Hitchcock muets.

 

Rétrospective Vittorio De Sica

"La compagnia dei matti" de Mario Almirante (1928, 2h15), copies restaurée par la Ciénmathèque de Bologne/L'Immagine Ritrovata

"La vallée des géants" de Charles Brabin (1927, 1h08)

Les films seront accompagnés en direct par des musiciens.

 

Le temps retrouvé: splendeurs des restaurations 2012

"Les Misérables" de Raymond Bernard (1934), restauration Pathé

"L'Assassin habite au 21" de Henri-Georges Clouzot (1942, 1h24), restauration Gaumont

"Voyage en Italie" de Roberto Rossellini (1954, 1h37), restauration Cinémathèque de Bologne/L'Immagine Rotrivata, dans le cadre du Rossellini Project

"La Chevauchée des bannis" de André De Toth (1959, 1h30), restauration Park Circus et distribution Splendor Films (inédit en salle depuis sa sortie)

"L'Aventurier du Rio Grande" de Robert Parrish (1959, 1h38)

"La Dixième victime" de Elio Petri (1965, 1h33), restauration Musée National du Cinéma de Turin

"Les Mariés de l'an II" de Jean-Paul Rappeneau (1971, 1h39), restauration Gaumont

"The Last Picture Show" de Peter Bogdanovich (1971, 2h06)

"Je hais les acteurs" de Gérard Krawczyk (1986, 1h30)

 

Mon festival à moi - le festival pour les enfants

"E.T." de Steven Spielberg (1982, 1h55) dans la grande Halle Tony Garnier, copie restaurée par Universal et Steven Spielberg dans le cadre de la célébration des 100 ans du Studio et des 30 ans du film

"Frankenweenie" de Tim burton (2012, 1h27) en avant-premère nationale (Walt Disney distribution)

Programme enfants dans les écoles des communes du Grand Lyon

 

Festival de documentaires sur le cinéma

Comme chaque année un programme de documentaires sur le cinéma montrés dans la salle du Château Lumière. le programme est en cours de finition.

 

Les nouvelles formes de la cinéphilie: Hommage à Criterion

Cette célèbre maison d'édition américaine de DVD et Blu-Ray, créée en 1984 et mondialement reconnue, mène un travail remarquable et remarqué sur le cinéma de patrimoine. Après le site internet mondial IMDB que le festival Lumière a consacré l'an dernier, hommage sera rendu à The Criterion Collection (New York), la péïades des DVD / Blu-ray. En présence de Peter Becker, l'un des fondateurs.

 

Industrie et patrimoine: Hommage à Gaumont

Depuis plusieurs années, Gaumont restaure les films d'un extraordinaire catalogue, sa bat pour faire vivre le patrimoine en salle, édite des titres rares et méconnus en DVD. Une "major" pour le cinéma classique. En présence de Nicolas Seydoux (Président du Conseil de Surveillance) et Sidonie Dumas (Présidente du Directoire). Gaumont présentera plusieurs films lors du festival Lumière, animera une masterclass sur la restauration des films. En outre, seront présentés quelques films d'une auteur-pension, Alice Guy (1873-1968), première femme cinéaste, ainsi que des actualités Gaumont sur Lyon.

Tag(s) : #Festivals

Partager cet article

Repost 0