Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 24 octobre 2012 au 27 janvier 2013

Où: Cinémathèque Française

15952.jpg

Les Enfants du Paradis, le chef d'oeuvre de Marcel Carné, d'après un scénario de Jacques Prévert, est l'un des films français les plus connus dans le monde, admiré depuis sa sortie en 1945. Jalonné d'extraits du film, le parcours de l'exposition présente plus de 300 pièces parmis lesquelles de nombreux documents rares: affiches, dessins, photographies, costumes, appareils, scénarios, correspondances...

L'occasion de redécouvrir l'histoire d'un film majeur du cinéma.

Produits sous l'Occupation par Pathé et sorti sur les écrans en 1945, Les Enfants du Paradis, est un spectacle total (comédiens, photographie, lumière, découpage, musique, décors, costumes) d'une éclatente réussite esthétique. Ce triomphe de la grande "qualité française" - avant que celle-ci ne s'étiole et ne soit remplacée par la Nouvelle Vague - est un film sur l'amour fou, les rapports entre le théâtre et le cinéma, la scène et la rue. Bon nombre de séquences mythiques sont gravées dans la mémoire collective. "Je donnerai tous mes films pour avoir réalisé Les Enfants du Paradis", aurait dit François Truffaut.

Un chef d'oeuvre romantique

Ce chef-d'oeuvre romantique est d'abord une création personnelle: celle d'un poète, Jacques Prévert, amoureux du vieux Paris, du théâtre et du boulevard du Crime. Puis Les Enfants du Paradis est devenu une oeuvre collective, réalisée par une équipe technique et artistique hors pair: Marcel Carné aux commandes, Roger Hubert à la caméra, Alexandre Trauner et Léon Barsacq aux décors, Joseph Kosma et Maurice Thiriet à la musique, le peintre Mayo aux costumes... D'inoubliables interprètes incarnent des personnages à la puissante personnalité: Arletty trouve là son meilleur rôle au cinéma, malgré les difficultés personnelles qu'elle rencontre alors. Jean-Louis Barrault, qui exerce la pantomime depuis les années 1930, fait revivre magnifiquement Deburau. Doté de la même truculence et appétit de vivre que l'original, Pierre Brasseur incarne l'acteur Frédérick Lemaître. Maria Casarès fait ses débuts en tremblant, terrifiée par Marcel Carné qui la tyrannise. Tous les autres comédiens brillent, de Gaston Modot à Louis Salou, en passant par Pierre Renoir, Fabien Loris et Jane Marken. Prévert a ciselé pour eux des répliques étincelantes qui fusent comme des feux d'artifice. Lacenaire, interprété par Marcel Herrand avec une ressemblance saisissante, est d'ailleurs un miroir du scénariste: il confie par exemple qu'il est en train d'écrire "un petit acte plein de gaieté et de mélancolie. Deux êtres qui s'aiment, se perdent, se retrouvent et se perdent à nouveau" - c'est exactement l'histoire des Enfants du Paradis.

Tag(s) : #Sorties Cinéma

Partager cet article

Repost 0