Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 3 janvier au 13 février 2014 - Cinémathèque Royale de Belgique

 img-martin-scorsese_14532014334.jpg

A l'occasion de l'exposition consacrée à Martin Scorsese organisée par le Film Fest Gent au Caermersklooster à Gand et ouverte au public jusqu'au 26.01, CINEMATEK tient à rendre hommage au cinéaste américain à travers une rétrospective de ses films.

Enfant, Martin Scorsese (1942) grandit dans le quartier de Little Italy à New York. Il passe la plupart de son temps dans les salles de cinéma du quartier où il découvre les grands classiques du Septième Art. Eduqué dans une famille de fervents catholiques, Scorsese s'oriente dans un premier temps vers une carrière de prêtre, avant de se raviser et d'entrer à l'école de cinéma de l'Université de New York. Il commence par quelques courts métrages, plus noirs, cyniques, plus personnels aussi, que ce qui était produit dans le cinéma américain de l'époque. Son premier long métrage, Who's that knocking at my door dénote par les choix de mise en scène et l'originalité des cadrages. C'est pour Roger Corman que Scorsese va tourner son deuxième long métrage, Boxcar Bertha, transformant ce qui aurait dû n'être qu'un simple film d'action en virulent pamphlet politique. Encouragé par John Cassavetes, Scorsese se lance dans son premier projet personnel, Mean streets, au sujet d'un petit truand luttant pour sa survie dans les rues mafieuses de Little Italy. Le film est un succès tant public que critique, et l'Amérique se découvre deux jeunes acteurs de grand talent: Harvey Keitel et Robert De Niro. Francis Ford Coppola recommande Scorsese à la Warner pour le tournage de Alice doesn't live here anymore, un drame romantique doux-amer qui tranche singulièrement dans la filmographie du cinéaste, mais qui va pourtant le propulser au rang de cinéaste qui compte, ce que son film suivant, Taxi driver, va indéniablement confirmer. Réunissant Robert De Niro et la toute jeune Jodie Foster, Taxi driver reste aujourd'hui encore l'une des peintures les plus glaçantes de la violence urbaine et de l'aliénation par la solitude dans le cinéma américain d'après-guerre. Scorsese est à son sommet, ce dont témoignent également ses films suivants: New York, New York, une évocation de l'Amérique de l'immédiat après-guerre à travers le jazz et les night-clubs, et Raging bull, une bouleversante approche du monde de la boxe, inspirée de la vie de Jake LaMotta, idole du ring américain. Les années 80 marquent un coup d'arrêt dans le parcours du cinéaste, même s'il signe quelques très bons films comme La valse des pantins et La couleur de l'argent. Il faut attendre le début des années 90' pour retrouver Scorsese au sommet de son talent, d'abord avec Les affranchis, une fascinante épopée dans le mémorial mafieux de Little Italy, ensuite avec Casino, qui nous plonge dans l'univers kitsch des salles de jeu de Las Vegas. Au début des années 2000, Robert De Niro, qui avait été jusque-là l'icône de Scorsese, laisse sa place à un nouveau venu, Leonardo DiCaprio. Un passage de relais qui marque un nouvel élan dans le parcours du cinéaste. Gangs of New York, premier film de cette nouvelle collaboration, figure comme l'aboutissement de l'exploration narrative que Scorsese a entrepris depuis ses premiers films. Suivront L'aviateur, une biographie du milliardaire mégalomane Howard Hughes, Les infiltrés, un rugueux polar dans l'univers de la pègre irlandaise de Boston, et Shutter island, un implacable thriller qui nous introduit dans les méandres d'un esprit névrosé. Parallèlement à ses films de fiction, Scorsese a également livré quelques grands documentaires, autant d'hommages rendus par le cinéaste aux musiciens qu'il a admirés: The last waltz en 1978 sur The Band, Shine a light en 2008 sur les Rolling Stones, ou le segment de la série sur le blues.

 

LES PROJECTIONS

"Scorsese shorts + Who's that knocking at my door" de Martin Scorsese

"Bertha boxcar" de Martin Scorsese, USA 1972

"Mean streets" de Martin Scorsese, USA 1973

"Alice n'est plus ici" de Martin Scorsese, USA 1975

"Taxi driver" de Martin Scorsese, USA 1976

"New York, New York" de Martin Scorsese, USA 1977

"La dernière valse" de Martin Scorsese, USA 1978

"Raging bull" de Martin Scorsese, USA 1980

"La valse des pantins" de Martin Scorsese, USA 1983

"After hours" de Martin Scorsese, USA 1985

"La couleur de l'argent" de Martin Scorsese, USA 1986

"La dernière tentation du Christ" de Martin Scorsese, USA 1988

"New York stories" de Martin Scorsese, Woody Allen & Francis Ford Coppola, USA 1989

"Les affranchis" de Martin Scorsese, USA 1990

"Cape fear" de Martin Scorsese, USA 1991

"Le temps de l'innocence" de Martin Scorsese, USA 1993

"Casino" de Martin Scorsese, USA - France 1995

"Kundun" de Martin Scorsese, USA 1997

"A tombeau ouvert" de Martin Scorsese, USA 1999

"Gangs of New York" de Martin Scorsese, USA 2002

"The blues: du Mali au Mississipi" de Martin Scorsese, USA 2003

"The aviator" de Martin Scorsese, USA - Allemagne - Japon 2004

"Les infiltrés" de Martin Scorsese, USA - Hong-Kong 2006

"Shine a light" de Martin Scorsese, USA 2007

"Shutter island" de Martin Scorsese, USA 2010

"George Harrison: living in the material world" de Martin Scorsese, USA 2011

"Hugo Cabret" de Martin Scorsese, USA 2011

Tag(s) : #Sorties Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :