Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 1er juillet au 31 aout 2013 - Cinémathèque Royale de Belgique

 56352739f59643540a3a6e16985f62c7-2.jpg

Réalisateur d'une trentaine de films, historien du cinéma, auteur d'essais devenus références sur des cinéastes qu'il remet au goût du jour (Budd Boetticher, Delmer Daves, etc...), inlassable dénicheur de raretés tombées dans l'oubli, Bertrand Tavernier est un véritable passionné du 7e art.

Une passion qui prend forme à la Cinémathèque de Paris où, jeune étudiant, Tavernier passe la plupart de son temps, négligeant allègrement la vocation de juriste à laquelle ses parents l'avaient destiné. D'abord assistant de Jean-Pierre Melville, Tavernier passe lui-même derrière la caméra en 1964, réalisant un court métrage pour le film à sketches Les baisers. Il faudra ensuite attendre une dizaine d'années avant qu'il ne tourne son premier long métrage, L'horloger de Saint Paul. Outre le succès et la reconnaissance critique, ce film marque également sa rencontre avec Philippe Noiret, son acteur fétiche. Fort de ce premier succès, Tavernier peut désormais enchaîner les projets avec une grande régularité, et ce en s'essayant aux genres les plus divers: reconstitutions historiques ou d'époque (Que la fête commence, La vie et rien d'autre), naturalisme noir (Coup de torchon), films intimistes (Un dimanche à la campagne) ou de science-fiction (La mort en direct). Cette faculté de passer d'un style à l'autre fera de Tavernier l'un des cinéastes les plus éclectiques du cinéma français. Opérant l'inévitable mais vaine comparaison avec les cinéastes contemporains de la Nouvelle Vague, une certaine critique eut vite fait de cataloguer Tavernier parmi les cinéaste "classiques". Grand amateur de cinéma américain, il semble pourtant naturel que Tavernier s'inscrive dans la tradition de ce dernier: importance du scénario, de la narration et des dialogues, autour de personnages solidement construits. Des personnages que le cinéastes n'hésite pas à inscrire dans une réalité sociale, soucieux de questionner les travers de nos sociétés: violence, racisme, partialité d'une justice bourgeoise, manipulation des médias, etc... Un engagement politique que le cinéaste ne manquera pas de prolonger par le documentaire avec, notamment, La guerre sans nom, dans lequel il revient sur les évènements de la guerre d'Algérie, ou encore Histoires de vies brisées : les "doubles peine" de Lyon, dans lequel il se joint à la cause de quelques sans-papiers privés de droits et de parole. Ces vingt dernières années, Tavernier continue d'explorer toutes les formes du cinéma, passant avec un même bonheur du film de divertissement (La Fille de d'Artagnan), au document social engagé dont L.627, un polar musclé suivant au plus près les interventions d'une brigade des stups; L'appât, portrait désenchanté d'une génération dépravée, gavée de success stories à l'américaine; ou encore La princesse de Montpensier, une reconstitution historique sur fond de guerres de religion dans la France de Charles IX. Cette rétrospective consacrée à l'oeuvre de Bertrand Tavernier est aussi l'occasion pour CINEMATEK de proposer une CARTE BLANCHE à ce grand cinéphile toujours à l'affût de quelques raretés à (re)découvrir.

 

PROJECTIONS

"Les Baisers" de Bertrand Tavernier, Bernard Toublanc-Michel, Jean-François Haudroy & Claude Berri, France - Italie 1963

"La chance et l'amour" de Bertrand Tavernier, Claude Berri, Eric Schlumberger & Charles Bitsch, France - Italie 1964

"L'horloger de Saint-Paul" de Bertrand Tavernier, France 1973

"Que la fête commence" de Bertrand Tavernier, France 1975

"Le juge et l'assassin" de Bertrand Tavernier, France 1976

"Des enfants gâtés" de Bertrand Tavernier, France 1977

"La mort en direct" de Bertrand Tavernier, France 1979

"Une semaine de vacances" de Bertrand Tavernier, France 1980

"Coup de torchon" de Bertrand Tavernier, France 1981

"Mississippi blues" de Bertrand Tavernier & Robert Parrish, France 1984

"Un dimanche à la campagne" de Bertrand Tavernier, France 1984

"Autour de minuit" de Bertrand Tavernier, France - USA 1986

"La passion Béatrice" de Bertrand Tavernier, France 1987

"La vie et rien d'autre" de Bertrand Tavernier, France 1989

"Daddy nostalgie" de Bertrand Tavernier, France 1990

"Contre l'oubli" de 30 Réalisateurs, France 1991

"La guerre sans nom" de Bertrand Tavernier, France 1991

"L.627" de Bertrand Tavernier, France 1992

"La fille de d'Artagnan" de Bertrand Tavernier, France 1994

"L'appât" de Bertrand Tavernier, France 1994

"Capitaine Conan" de Bertrand Tavernier, France 1996

"ça commence aujourd'hui" de Bertrand Tavernier, France 1998

"Histoires de vies brisées: les "double peine" de Lyon" de Bertrand Tavernier & Nils Tavernier, France 2001

"Laissez-passer" de Bertrand Tavernier, France 2001

"Holy Lola" de Bertrand Tavernier, 2004

"Dans la brume électrique" de Bertrand Tavernier, 2009

"La Princesse de Montpensier" de Bertrand Tavernier, France 2010

Tag(s) : #Sorties Cinéma

Partager cet article

Repost 0