Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ca y est, le 65ème Festival de Cannes s'est refermé et le palmarès complet est connu. Michael Haneke est le grand vainqueur, pour la deuxième fois, un exploit sur la Croisette.

Qu'on se le dise, la grande fête cannoise du cinéma, reconnue dans le monde entier comme LE rendez-vous incontournable du septième art vit certainement ses dernières heures, du moins dans cette mouture. Gilles Jacob, qui dirige le Festival de Cannes depuis 1978 l'a dit, il va falloir songer à modifier les règles. Trop de films en compétition et toujours plus de médias nuisent à cette grande fête internationale, selon lui.

En attendant, le pacha du cinéma cannois a montré plus d'humour en ce jour de délibérations intenses. Il n'a cessé de live-tweeter depuis la villa retranchée où le jury présidé par le cinéaste Nanni Moretti a donné les bons et mauvais points aux 22 films en compétition cette année pour la prestigieuse Palme d'Or. On a pu lire sur Twitter des commentaires comme "Habemus Papam ? Le président Moretti en pleine discussion...", "Quels est le juré qui demande une pause pour contempler la beauté de la nature ?" (avec photo à la clef) ou encore "(le président n'a) aucun droit de veto. Et Nanni Moretti est un vrai démocrate".

Après une ultime montée des marches sous la pluie, la maîtresse de cérémonie Bérénice Bejo, magnifique dans sa robe blanche, a accueilli le jury et le monde du cinéma au palais des festivals pour dévoiler un palmarès très attendu. Finalement, Jacques Audiard avec De rouille et d'os n'a pas gagné, dépassé par le talent de Michael Haneke, à nouveau distingué à Cannes, trois ans après Le Ruban Blanc.

 

Le Palmarès

 

Palme d'Or: Amour de Michael Haneke

Grand Prix du Festival: Reality de l'italien Matteo Garrone

Prix d'interprétation féminine: ex aequo pour Cosmina Startan et Cristina Flutur pour Au-delà des collines

Prix d'interprétation masculine: Mads Mikkelsen pour La chasse

Prix de la mise en scène: Post tenebras lux du mexicain Carlos Reygada

Prix du scénario: Au-delà des collines de Cristian Mungiu

Prix du jury: La part des anges de Ken Loach

Prix de la Caméra d'Or: Les bêtes du Sud sauvage de Benh Zeitlin

Prix du meilleur court-métrage: Sessiz Be-Deng de L. Rezan Yeslibas

Tag(s) : #Festivals

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :