Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du 9 au 18 novembre 2012

ArrasFilm-Festival-2012-visuel-BD.jpg

Il faut être venu au Festival du Film d'Arras pour saisir l'ambiance si particulière qui l'anime. Notre évènement se veut depuis sa création un rendez-vous à dimension humaine, un lieu privilégié d'enrichissement et de partage, accessible à tous. C'est cet esprit que nous avons voulu préserver tout en donnant à notre manifestation une forme et un cadre professionnel. De cette alchimie composée de passion et d'exigence, d'abnégation et de volonté est née la singularité d'Arras.

Une nouvelle fois, nous avons réuni des films qui sont à nos yeux de véritables propositions cinématographiques, porteuses d'enjeux esthétiques, mais aussi des oeuvres fortes, engagées, qui pour la plupart invitent au questionnement et à la réflexion. Ils nous apparaissent comme autant d'incitations à bouger, à agir, bref à refuser la morosité et l'attentisme qui envahit notre quotidien. Durant ces 10 jours, il sera donc très souvent question de révolte contre les pouvoirs, contre les carcans moraux, sociaux et religieux qui emprisonnent les hommes et les femmes.

Beaucoup de films proposés invitent à l'évasion, à la fuite, au voyage. Il y a bien sûr ceux de notre rétrospective "Aventures dans l'espace" qui vous emmènent vers de lointaines planètes. D'autres vous entraîneront plus simplement sur les routes en compagnie de personnages atypiques et touchants. Ce voyage que vous accomplirez à travers les films est aussi celui que nous avons entrepris, il y a un an pour vous proposer ce programme.

La sélection 2012 parcourt toutes les formes, toutes les tendances du cinéma, sans esprit de ségrégation ou d'exclusivité. Elle accorde une place importante aux cinémas d'Europe avec des films que vous serez les premiers à découvrir en France. En menant ce travail d'éclaireur, nous souhaitons contribuer à vous révéler de nouveaux talents, faisant d'Arras une pépinière pour les jeunes auteurs européens. Mais notre travail ne se limite pas à vous présenter des films. Ainsi, nous accompagnerons certains d'entre eux bien après la clôture et la remise du palmarès.

Cette action ambitieuse commence à porter ses fruits. Récemment, vous avez pu découvrir sur les écrans français, trois films qui ont trouvé un distributeur grâce à notre action. Je parle de 80 jours, Hold-up et La Dette qui ont été primés au Festival d'Arras et qui ont bénéficié d'une aide à la distribution. Notre compétition a aujourd'hui atteint ses objectifs.

Si le Festival d'Arras se doit d'être un évènement populaire de promotion du septième art, il a aussi pour vocation d'être un point de rencontre indispensable et nécessaire pour l'industrie du cinéma. Le lancement d'un nouveau rendez-vous pour les professionnels, les ArrasDays, constitue la préfiguration d'une plate-forme de coproduction qui vise à créer un nouveau guichet de financement destiné aux cinématographies européennes.

 

 

INVITES D'HONNEUR

 Hiam Abbass: actrice et réalisatrice

Laurent Cantet: réalisateur

Costa Gravas: réalisateur et producteur

 

COMPETITION EUROPEENNE

FILMS:

"Chrysalis" de Paula Ortiz (Espagne, 2012)

"Everybody in Our Family" de Radu Jude (Roumanie, 2012)

"Jackpot" de Magnus Martens (Norvège, 2012)

"My Beautiful Country" de Michaela Kezete (Allemagne, 2012)

"The Exam" de Peter Bergendy (Hongrie, 2012)

"Either Way" de Hafsteinn Gunnar Sigurdsson (Islande, 2011)

"House With a Turret" de Eva Neymann (Ukraine, 2012)

"Little Black Spiders" de Patrice Toye (Belgique, 2012)

"Teddy Bear" de Mads Matthiesen (Danemark, 2012)

 

JURY:

Tonie Marshall - présidente du jury

Jérôme Bonnell

Elena Hazanov

Dries Phlypo

Fanny Valette

 

AVANT-PREMIERES

"Amitiés sincères" de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie (France, 2012)

"Au-delà des collines" de Christian Mungiu (Roumanie, 2012)

"Après Mai" de Olivier Assayas (France, 2012)

"Cogan" de Andrew Dominik (USA, 2012)

"Ernest et Célestine" de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier (France/Belgique, 2012)

"Foxfire" de Laurent Cantet (France, 2012)

"Héritage" de Hiam Abbass (Israël/France, 2012)

"La Chasse" de Thomas Vinterberg (Danemark, 2012)

"La Fleur de l'Age" de Nick Quinn (France, 2012)

"La Stratégie de la Poussette" de Clément Michel (France, 2012)

"Le Capital" de Costa-Gavras (France, 2012)

"Les Mondes de Ralph" de Rich Moore (USA, 2012)

"L'Artiste et son modèle" de Fernando Trueba (Espagne/France, 2012)

"L'Homme qui rit" de Jean-Pierre Améris (France, 2012)

"Main dans la Main" de Valérie Donzelli (France, 2012)

"Mariage à Mendoza" de Edouard Deluc (France, 2012)

"Mauvaise Fille" de Patrick Mille (France, 2012)

"Mud" de Jeff Nichols (USA, 2012)

"Ouf" de Yann Coridian (France, 2012)

"Populaire" de Régis Roinsard (France, 2012)

"Rendez-vous à Kiruna" de Anna Novion (France, 2012)

"Rue Mandar" de Idit Cébula (France, 2012)

"Télé Gaucho" de Michel Leclerc (France, 2012)

"Twilight Chapitre 5" de Bill Condon (USA, 2012)

 

CINEMAS DU MONDE

"Baikonur" de Veit Helmer (Kazakhstan/Allemagne, 2011)

"Choco" de Jhonny Hendrix Hinestroza (Colombie, 2011)

"La Playa D.C." de Juan Arango Garcia (Colombie, 2012)

"Noor" de Cagla Zenrici et Guillaume Giovanetti (Pakistan/France, 2012)

"Rock the Casbah" de Yariv Horowitz (Israël, 2012)

"Syngué Sabour" de Atiq Rahimi (France/Afghanistan, 2012)

 

DECOUVERTES EUROPEENNES

"A Royal Affair" de Nikolaj Arcel (Danemark, 2012)

"Comme un lion" de Samuel Collardey (France, 2012)

"Don't stop" de Richard Rericha (République Tchèque, 2012)

"Hiver Nomade" de Manuel von Stürler (Suisse, 2012)

"Josef" de Stanislav Tomic (Croatie, 2011)

"La dernière fois que j'ai vu Macao" de Joao Pedro Rodrigues et Joao Rui Gerra da Mata (Portugal, 2012)

"La Parage" de Dragojevic Srdjan (Serbie, 2011)

"Les Equilibristes" de Ivano De Matteo (Italie, 2012)

"My father's bike" de Piotr Trzaskalski (Pologne, 2012)

"Nicky's family" de Matej Minac (République Tchèque/Slovaquie, 2011)

"Queen of Montreuil" de Solveig Anspach (France, 2012)

"Spots" de Aldo Tardozzi (Croatie, 2011)

"Une Estonienne à Paris" de Ilmar Raag (France/Estonie, 2012)

"Vegetarian Cannibal" de Branko Schmidt (Croatie, 2012)

 

TRESORS DU CINEMA

"Aelita" de Yakov Protazanov (URSS, 1924)

"Avoir 20 ans dans les Aurès" de René Vautier (France, 1972)

"Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès (France, 1902)

"Pépé le Moko" de Julien Duvivier (France, 1936)

Tag(s) : #Festivals

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :